Microsoft se libère

Microsoft se libère

Microsoft a senti le vent tourner. Le système d’exploitation Windows, le produit phare du groupe, perd tout doucement de l’attrait. Redmond doit faire face au succès très relatif de W10 et à la progression, lente mais efficace, des systèmes MacOs (Apple), et Linux (Android, ChromeOS, et autres). Voir ici.

L’entreprise change de cap

Et ce n’est pas un petit changement ! Cela fait quelques années que Microsoft nous prépare un changement de paradigme. Après avoir intégré le shell Linux à Windows, adhéré à la fondation Linux, installé Linux sur des serveurs du service cloud Azure….
La firme offre 90 000 brevets a l’OIN !

Et ça représente beaucoup : Microsoft a déjà réalisé $3,4 milliards de bénéfices avec ses seuls brevets pour Android.

Un discours encore jamais entendu

Andersen, et les autres cadres de Microsoft tiennent un discours totalement pro open-source. Adhérant au développement de Linux et du logiciel libre. Du jamais vu dans l’histoire de la firme.  Du jamais entendu, plutôt.

We believe the protection OIN offers the open-source community helps increase global contributions to and adoption of open-source technologies. We are honored to stand with OIN as an active participant in its program to protect against patent aggression in core Linux and other important open-source software technologies.

Traduction : « Nous croyons en la protection par OIN des communautés open source qui aidera l’augmentation d’une contribution globale et a l’adoptions des technologies open sources. Nous sommes honorés de rester avec l’OIN des participants actifs à la protection contre les agressions (poursuites judiciaires) contre le projet Linux et d’autres logiciels et technologies open sources. »

Open Invention Network

Ou OIN, est la plus grande communauté de non-agression de l’histoire. Son but est de réunir les brevets technologiques pour protéger le développement des logiciels libres. Elle protège en particulier les développeurs du noyau GNU/Linux des agressions (attaques judiciaires hostiles), des constructeurs trop zélés, et des redoutables « patents trolls ».

Site officiel OIN : https://www.openinventionnetwork.com/

C’est en rejoignant celle ci que Microsoft a « libéré » ses 90.000 brevets. Sachant que libérer n’est pas le mot le plus adéquate : les brevets courent toujours. Mais les développeurs Linux peuvent dorénavant travailler dessus, et développer des drivers libres sans craindre de poursuites judiciaires de Microsoft. Et ça, ça va changer beaucoup de choses.

Logo Microsoft

Bénéfices partagés

A terme, de gros avantages des deux côtés.

  • Linux pourra être plus facilement compatible avec plus de matériel et de logiciels différents. Et mieux protégé par l’OIN et les apports de Microsoft.
  • Microsoft pourra changer sa stratégie a terme et économiser massivement sur les frais de développement des logiciels en profitant de sa rétro compatibilité avec les systèmes Linux et autres logiciels libres.

La stratégie de Microsoft

Il est évident que l’entreprise privilégie de plus en plus les solutions libres. J’en déduit qu’elle recherche dans le logiciel libre la stabilité a long terme que Windows aura de plus en plus de mal a lui fournir.

J’imaginerais presque l’apparition d’un windows grand public sur un noyau linux embarquant les fonctionnalités de bases. Ce qui libérerait Microsoft de charges de développement d’un côté et permettrait à la firme de se recentrer sur du service professionnel et du cloud.
Je me trompe sûrement, mais l’idée me plaît bien.

Source : https://www.zdnet.com/article/microsoft-open-sources-its-entire-patent-portfolio/

 

Laisser un commentaire